Browsing Tag

amour

Ma vie de maman, Paroles de ChaCha

encore maman !

30/03/2017

Bientôt 6 ans…

Une transition peut-être ? Une étape à franchir ?

Mon grand garçon… Mon premier amour… Mon si petit à la fois…

Tu es partagé entre cet émancipation qui te tiraille et ce besoin de moi, de nous, ton papa et moi.

Il y a des jours de câlins et de guilis à gogo et il y a ces jours où tu me répètes : « arrête maman ! je suis pas un bébé ! » Oh si tu savais, mon amour !

Il y a ces jours où j’entends : « de toute façon, tu t’occupes que de mon petit frère ! » et là mon petit cœur de maman se resserre et se demande si c’est vrai… S’il y a des élans plus pour l’un que pour l’autre ? Alors je me transforme en TORNADE de bisous, je l’embarque dans un TOURBILLON de tendresse et s’il faut poser bébé dans un coin juste quelques minutes alors rien ne m’arrête !

Evidemment, mon grand a raison, soyons honnêtes ! Mini Moi2 est si petit, il a besoin de moi, de son papa pour tout… Mon grand est certes indépendant, ça n’empêche pas la tendresse et de prendre le temps, de le chérir encore… peu importe qu’il soit « grand », peu importe ses « arrête ! » pourvu puisqu’ils se transforment en « encore ! »…

Comme j’aime ces « arrête maman » qui deviennent des « ENCORE maman !« , comme j’aime sa façon de me regarder, de guetter mes moindres gestes pour les accueillir ou les repousser pour mieux recommencer.

« Encore maman ! » et tous mes soucis s’envolent, mes doutes, mes peines… Il y a eu des « encore maman ! » avant son petit frère évidemment et j’espère qu’il y en aura encore et encore et encore jusqu’à l’univers et jusqu’aux étoiles, tellement je t’aime… encore…

Ligne-pointi

Soyez heureux ! Soyez à l’heure !

Bisous

ChaCha

Ce que j'aime, Paroles de ChaCha

étrangement étrangère…

07/03/2015

Cela fait une éternité que je veux en parler, sans jamais vraiment avoir trouvé les mots et plus encore, sans jamais savoir d’où les écrire…

Je suis issue d’une jolie histoire dont le point de départ est Paris… La France donc… Pourtant cette belle histoire qui dure depuis plus de 36 ans n’était pas une évidence et même si la Péninsule Ibérique n’est pas un continent, les kilomètres qui séparent ces 2 pays pourraient en dissuader plus d’un. A l’époque d’ailleurs les espagnols et les portugais étaient des ennnemis jurés et, aujourd’hui encore, nombreux sont ceux qui trouvent tous les défauts de la terre à leur « voisin »…

Elle est espagnole, il est portugais… Elle c’est ma Maman, Lui, mon Papa… Ils ont suivi leurs parents venus chercher une vie meilleure pour leurs familles respectives, venus chercher un travail avec toujours en tête de revenir à leurs racines bien encrées voire trop… Mes grands-parents ont toujours été honnêtes envers eux d’abord et envers leur terre d’accueil, je me souviens de discussions animées au cours desquelles ils me racontaient combien ils ont travaillé pour pouvoir s’offrir et offrir à leur progéniture un confort de vie, sans oublier une jolie maison dans laquelle ils disaient vouloir vivre le