Paroles de ChaCha

la pudeur des sentiments…

20/12/2013

Qui n’a jamais eu envie de s’entendre dire « Je t’aime » ? Rien qu’une fois…

Qui n’a pas eu envie qu’on l’accueille dans des bras, grands ouverts et bienveillants ?

Il y a plusieurs catégories de personnes les sensibles, les distantes, les timides, les hypersensibles, les démonstratives… et j’en oublie…

Mais qui n’a pas « besoin » de se l’entendre dire… qui n’a jamais entendu ce fichu : « mais tu le sais ! »

ou : « je te le montre tous les jours, c’est plus important, non ? »

A ces phrases et à toutes celles qui y ressemblent je dis MERDE !

Putaindebordeldechiottes (oui çà faisait longtemps !)

Non mais c’est marqué où que tu m’aimes ?

Je dois regarder dans la poche de ton pantalon ?

Je dois prendre la télécommande et appuyer sur quel bouton pour que çà s’affiche ?

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour »… disait Pierre Reverdy…

Non mais c’est qui ce gars là ? Il sort d’où ?

Et puis une preuve d’amour c’est quoi exactement ?

Tout dépend des gens, des moments et des besoins de chacun…

L’excès de câlins ne veut pas dire que l’on aime davantage, mais ne veut certainement pas dire que l’on aime moins…

L’amour avec un grand A, qu’il soit maternel, paternel, fraternel, amical ou l’amour tout court de son amoureux(se) nécessite quelques preuves, quelques gestes, quelques regards…

Pour ma part quand je regarde mon « petit » frère d’1m92, je n’ai qu’une envie c’est de lui mettre une paire de claques…

Paradoxe paradoxal, j’ai aussi envie de lui faire un câlin et lui dire que je l’aime… (mais çà je me garde bien de le dire et de le faire)…

Je ne m’en cache pas et je ne m’en suis jamais caché, je veux entendre, lire que l’on m’aime…

Mais attention pas de charité, je ne mendie pas l’amour…

Je fais en sorte que cela vienne tout seul… mais quand vous avez devant vous des ICEBERGS sur pattes qui partagent votre quotidien, c’est plutôt compliqué… J’ai investi dans un chalumeau, des alumettes et j’ai une collection impressionnante de briquets… mais rien n’y fait…

Alors de temps en temps, je pète la gueule à l’amour… oui, je bouscule les conventions !

Je griffonne un « je t’aime » sur un post it en forme de coeur ou la plupart du temps je dépose simplement ce coeur autocollant sur un meuble, un bureau, dans une poche, sur un miroir. Je tapote un je t’aime sur mon tél et je me sens… mieux…

Je le confesse peut être qu’un « je t’aime » en appelle un autre… je tends une perche…

Parfois je patiente quelques minutes pour m’assurer que ce coeur a trouvé « preneur », j’entends par là, que son/sa destinataire aura souri, aura ri, aura envie… de me dire qu’il/elle m’aime aussi… et parfois je n’attends rien… je me sens juste bien car je sais que cette personne que je chérie le sait… parfois çà me suffit…

photo

Et puis les jours trop gris, je pleure car je veux des coeurs… je veux qu’on me les rende…

Je peste car je me dis que ces gens ne les méritent pas… mes coeurs… et puis je me calme… pas de rancoeur… car ce que je donne, je le donne volontiers… peut être trop et trop vite… mais bien volontiers…

Alors, voilà, DISTRIBUTION GENERALE INTERNATIONALE DE COEURS !!!

Je vous aime !

0128-2

 

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Reply unepetiteetincelle 20/12/2013 at 20 h 36 min

    moi aussi je t’ AIMMMMMMMMMMMMMMMMMMMEEEEEEEEEEEEEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUXXXXXXXXXXXXXX!!!!!!!!!!!!!!

  • Reply Laëtiita de J'aime ma robe 23/12/2013 at 20 h 41 min

    Bien avant de savoir lire ou écrire, mon petit garçon reconnait les cœurs et sait les dessiner.
    Ainsi, on se laisse des petits cœurs cachés partout (cachés dans les chaussures, gravés sur les peaux de banane etc.). Avant, je le faisais avec son Papa alors j’essaye de ne pas l’oublier aujourd’hui pour ne pas faire de jaloux ;o)

  • Laisser une réponse