Paroles de ChaCha

Où est ChaCha…

17/03/2015
(c) BABOUCHKATELIER 
mai 2013 - en studio pour mon EVJF

J’ai de la chance… oui j’ai de la chance…

Je ne cesse de me répéter ça, tout comme me le glisse par dessus mon épaule mon entourage, comme une évidence… « mais tu le sais Natacha, que tu as de la chance… » ou « Regardes un peu la chance que tu as… »

Chacun ses critères… parfois on a aussi ce que l’on mérite… et j’espère mériter un mari aimant, un fils en bonne santé, un travail en cdi, un chouette appartement, ok, mais ça pour moi ce n’est pas de la chance… Bah si « tu étais au bon endroit au bon moment… » ok, j’abandonne !

Je ne dis pas non plus que l’on a que ce que l’on mérite… parfois le sort s’acharne un peu trop sur certaines personnes et elles n’ont rien, mais vraiment rien demandé ! Je parle toujours à la première personne, je laisse s’exprimer mon petit nombril…

Alors voilà, pour celles et ceux qui me suivent, ce désir de deuxième grossesse qui m’opresse… a pris beaucoup trop de place dans ma vie et m’a transformée…

Où sont mes « putaindebordeldechiottes » qui me caractérisent mes motstouscollésentreeuxavantmêmel’apparitiondes# ? où est ma bonne humeur ? où sont mes blagues ? où est celle qui me fait rire devant le miroir tant de fois avec ses grimaces et ses poses débiles… où est cette grande jeune femme si avenante et entreprenante ? où est cette grande gueule passionnée et pourtant attachante ? où est cette fille si têtue qui arrive à se convaincre elle-même qu’impossible n’est pas Natacha !

Où est passée cette dévoreuse de livres, cette parisienne d’adoption qui arpentait Paris de long en large et toujours inspirée… Où est la fille rigolote que tout le monde aimait ? Où suis-je partie ? Où suis-je restée ? Qu’a-t-on fait de moi ?

Je ne peux pas croire qu’un traitement hormonal puisse vous voler votre âme ? Il y a forcément autre chose…

Où est cette fille qui n’oubliait aucun anniversaire ? Où est celle qui coûte que coûte déclenchait 10 éclats de rire par jour ? Je ne pense pas que le « public » ait changé…

Où est cette fille qui avait toujours un accessoire dans ses cheveux ? Où est cette fille qui portait toujours de la couleur ? Où est cette fille qui était une oreille si attentive et si patiente, qui conseillait mieux les autres qu’elle même… Où est cette fille qui prenait soin des autres y compris dans le travail…

Où est cette fille qui avait le temps de tout faire ? Qui était partante pour tout ? Où ? Où est elle ?

Où est cette optimiste qui soulevait des montagnes, qui emportait tout avec elle et qui arrivait même à motiver ses collègues quand la motivation était au fond d’un trou…

Où est cette amoureuse de la vie, qui charmait tous les hommes juste pour savoir si elle plaisait ?

Où est cette meilleure amie ? Est elle endormie ? Est elle toujours là quelque part ???

Je ne suis pas parfaite mais j’ai toujours été guillerette ! Un peu ronchon certes, mais parce que je déteste l’injustice et que l’on me prenne pour une imbécile…

Je déteste parfois cette fille dans le miroir ! Ce laisser-aller dans la déprime, j’ai cru à un burn-out, une lassitude extrême s’était emparée de moi… une fatigue de tout et de tous… Mon corps qui ne répond hélas plus aussi à cause de cette maladie vicieuse qui gagne du terrain…

Ecrire est mon exutoire, vous livrer ces quelques lignes même si elles sont noires, même s’il m’en coûte… me fait un bien fou… car je sais que la vraie Natacha n’est pas loin… vous le savez aussi si vous me lisez toujours, si vous vous attardez aussi malgré tout et que vous tolérez ces petites baisses de régime… et retenez aussi ces jolies choses que je publie…

Vous m’en voudrez peut être d’écrire tout ça après avoir publié 4 magnifiques concours et fêté les 2 ans du blog…

Mais je veux aussi vous rappler que malgré les apparences et les jolies choses derrière un blog il y un être humain, qui perd pied comme vous sans doute…

Je voulais juste faire une petite mise au point et vous dire que justement ces jours anniversaire, votre confiance, vos commentaires m’ont rappelé aussi pourquoi vous m’avez choisie, pourquoi vous vous attardez de plus en plus par ici… et que je voudrais, plus que jamais être à la hauteur ! Vous le savez, pas de vaines promesses entre nous… mais, sachez que vous savoir pas loin, vous savoir là, toujours, malgré tout… fait un bien fou !

Prenez soin de vous !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaires

  • Reply Marine SV 17/03/2015 at 15 h 04 min

    Bon courage ma belle, je suis un peu comme toi en ce moment même si c’est pas pour la même chose. Donc accroches toi c’est qu’une mauvaise passade à passer. Gros bisous et à très vite <3

  • Reply maboitadeco 17/03/2015 at 15 h 30 min

    et prends soin de toi…….aussi

  • Reply Agnella 17/03/2015 at 16 h 32 min

    Bon courage. Ta bonne humeur n’est pas loin, j’en suis sûre. Plein d’ondes positives :-*

  • Reply Caroline 17/03/2015 at 16 h 45 min

    Avant d’avoir mon petit monsieur, j’ai perdu un petit ange … Il m’a fallu longtemps pour retomber enceinte, il m’en a aussi coûté beaucoup.
    Ces moments que tu décris, je les connais, je les ai vécu …
    Alors même si nos situations ne sont pareilles, je suis de tout coeur avec toi, et espère que tu retrouveras la « Chacha » d’avant …
    Gros bisous ma jolie <3

  • Reply sandra 17/03/2015 at 17 h 46 min

    Parfois la fin de hiver est dure à passer… Mais comme on dit sempre pra frente

  • Reply vieira 17/03/2015 at 21 h 01 min

    Coucou ma Chacha,…Je te souhaite pleins de courage pour ce que tu vis et ce que tu ressens.
    je sais que ces quelques mots ne calmeront ta douleur et ne feront passer ton mal-être!! mais il paraît que le temps arrange tout !!! Moi avec la perte tragique de mon papa et aujourd’hui hui je ressors du bloc à cause de cette « foutue » maladie qui ne me quitte pas et qui est un véritable obstacle dans le parcours FIV; Pourquoi tant de souffrances….Je ne peux te comprendre ….;et je t envoie pleins d’ondes positives; Gros bisous

  • Reply Audrey Bride to Be (Buffart de mon vrai nom ;)) 18/03/2015 at 12 h 05 min

    Je n’aime pas te savoir triste mais je comprends tes mots. Je suis navrée de savoir que tu traverses cela mais je suis sûre d’une chose, c’est que tu t’en relèveras et que tu retrouveras une Chacha qui te plait, peut être plus celle d’avant car avec les blessures, on change tous un peu mais un chacha qui sera épanouie malgré tout.
    Courage dans cette épreuve et plein d’ondes positives pour t’aider un peu
    <3

  • Laisser une réponse