Catégorie

Mariage

Ce que j'aime, Mariage, Mes prestas choux, Paroles de ChaCha

une wedding-sortie parisienne… #1

20/01/2014

Le 11 janvier dernier, je me suis levée presqu’aux aurores et en essayant de faire le moins de bruit possible…

J’ai effleuré Monsieur Doux qui dormait profondément et suis allée refermer la porte de la chambre de Mini Moi sur la pointe des pieds…

J’avais le cœur léger et j’étais excitée comme une puce… Une matinée de liberté m’attendait, pour moi l’aventure commençait !

Sur une chaise j’avais préparé la veille ma jolie tenue et mes bottes fétiches, ou plutôt une de mes paires fétiches !

bottes

J’étais pressée d’arriver et à la fois je stressais à l’idée de rencontrer LA personne qui a contribué à ce que mon mariage ressemble à ce que je voulais… MA graphiste… devenue amie UNE POINTE D’EPICES alias Madame S. J’allais rencontrer également une autre graphiste et créatrice COM’EN HARMONIE, alias Madame M… avec le même trac !

Je savais que j’allais également croiser des visages de personnes avec lesquelles je discute depuis des mois et des mois et il me tardait d’arriver !

C’est donc au volant de mon bolide que je me suis rendue à la LOVE ETC

Car non, j’ai beau ne plus être une Bride to Be, comprenez future mariée, non je n’ai pas renoncé à certains événements mariages surtout quand il est question de TRES jolies choses, en plus de rencontrer de TRES jolies personnes…

Quelques minutes plus tard, me voilà téléportée au cœur du Marais, le cœur battant la chamade et le Dieu du Stationnement avec moi puisque je trouvais une place tout près et sans tourner 100 fois dans le quartier…

Je m’avance sur le trottoir de la rue des archives, le cœur battant la chamade, je commence à me poser 1 milliard de questions… et si je ne lui plait pas et si le charme n’agissait pas… ET SI JE NE LA RECONNAISSAIS PAS !

putaindebordeldechiottes !

Prise de panique, je décroche mon téléphone et prévient Madame S que je me trouve à quelques mètres d’elle, je prends une grande inspiration lorsqu’elle me dit qu’elle et Madame M sont devant… Punaise… Quelle épreuve….

Enfin, j’arrive… le palpitant qui palpite, mon ventre qui gargouille comme si j’allais passer un examen…

Putaindebordeldechiottes, qu’est ce que je suis balotte, pour rester polie !

Et là devant moi, Madame S, triomphante m’adresse son plus beau sourire et je me pétrifie !! Le sourire mutin de Madame M me fait vite redescendre sur terre et me sentir un peu moins bête et surtout surtout, je sais à cette seconde là que je suis heureuse d’être là…

Après de chaleureuses accolades, on se décide à franchir le seuil du Salon Mariage le plus parisien et le plus hype qui soit… Le rendez vous des futurs mariés de la Capitale, mais pas seulement… Un rendez vous incontournable que j’ai eu le plaisir de découvrir l’année dernière à la même époque à l’occasion de mes préparatifs de mariage.

Ce salon est important pour moi, car c’est là que j’ai rencontré la créatrice de ma couronne de fleurs portée pour mon mariage religieux, NUAGE COLORé. Sachez donc que si vous vous mariez en France ou à l’étranger comme moi, vous pouvez tout à fait, faire appel à de chouettes prestataires basés dans l’Hexagone !

Mesdames S et M avaient assisté à l’after work la veille et avaient déjà fait leur « petit tour », elle m’accompagnaient donc et en leur présence j’avais un mal fou à me concentrer sur toutes ces jolies choses qui m’entouraient !

Le salon était encore « parcourable », les futurs époux n’avaient pas encore tous débarqué au salon et c’est avec plaisir que j’allais de merveilles en merveilles… J’ai craqué chez My Sweet Boutique  pour des pelles à bonbons ou encore chez Mulot Bricole pour un bracelet grigri qui me faisait de l’œil depuis l’année dernière…

mulot

photo du site mulot bricole

Et oui, car la tentation est là presque à chaque fois que tu poses les yeux sur de jolies choses… Comme je ne peux pas me racheter une robe de mariée, j’ai dû compenser comme je pouvais…

Nous nous sommes fait tirer le portrait en compagnie de Madame C, alias CREME DE PAPIER qui a fini de me convaincre de me faire fabriquer un tampon « aux couleurs » du blog… La commande est passée, ou presque :-)

Je suis évidemment passée sur le stand So Helo, je me suis même retrouvée nez à nez avec la créatrice avec laquelle je discute depuis quelques temps et dont j’ai le plaisir de « liké » les créations sur Facebook… mais là comme une abrutie finie (ou pas) que je peux être… impossible de sortir un son de ma bouche… je la regarde, je meurs d’envie de l’aborder… au moins pour lui dire que ce qu’elle fait est magnifique… MAIS RIEN ! comme une GROSSE imbécile pour ne pas dire une grosse conne, je reste là… stoïque ou presque…

Bref, passé cet épisode grotesque, il a fallu quitter les lieux et laisser la place aux amoureux, enfin la vérité c’est que nos estomacs respectifs commençaient à crier famine ! Et c’est à 3 que nous sommes allées déjeuner et refaire le monde…

J’ai adoré cette matinée prolongée, cette nouvelle parenthèse wedding qui est en fait la vraie vie, car la vie ne s’est pas arrêtée à mon mariage, ni à ses préparatifs… il y a des gens qui ont compté et qui comptent encore et toujours…

J’ai repris le volant de mon bolide, me suis déchaussée en arrivant à la maison et c’est à nouveau sur la pointe des pieds que j’ai ouvert la porte de la chambre de Mini Nous qui faisait sa sieste…

J’ai ensuite quittés « mes beaux habits » pour enfiler ma panoplie de maman… J’ai enfilé mes Vans, j’ai regardé mon mari, un sourire radieux dessiné sur mes lèvres… J’avais eu ma parenthèse… J’en avais besoin… J’étais là pour eux à 800 % après cela…vans

Sans m’en rendre vraiment compte je me suis écrié : Chéri… C’est parti mon Kiki !!!… Et tous les 3 avons ri en choeur et de bon cœur…

 

 

Mariage, Paroles de ChaCha

là où tout a « presque » commencé…

10/01/2014

Nous sommes le 10 janvier 2014… jusque là rien de spécial…

Mais le 10 janvier 1976, mes parents devenaient officiellement Monsieur et Madame devant Dieu et leurs proches…

Si mes calculs sont bons, cela fait donc 38 ans que mes parents sont mariés…

            putaindebordeldechiottes !!!

(ça faisait trop longtemps, si vous saviez ce que ça fait du bien ! pour ceux qui se demandent, c’est MON expression fétiche celle que j’ai eu tant de plaisir à utiliser pendant les préparatifs de mon mariage)…

38 ans !

J’avoue que cela force le respect… à 3 ans près c’est mon âge…

Mais alors comment ? Comment font-ils ? Comment ont-ils fait ?

Je me demande parfois où trouver la force de « lutter » contre la routine ?

Comment ne pas se lasser de celui ou celle que l’on aime ?

Pour une jeune mariée, cela doit vous paraitre bizarre… Mais je n’ai jamais caché mes névroses, je vous le rappelle !

Alors ces jours où je me pose ces questions existencielles (et d’autres parfois), je pense à ma Maman, je pense à mon Papa…

Je pense que l’Amour est effectivement plus fort que tout mais encore plus fort que cela il y a la Complicité et encore plus fort que cela, il y a le Respect et encore plus fort que tout cela réuni il y a LA TOLERANCE…

Le respect de l’autre et de son territoire… Le respect des différences et l’acceptation des forces et des faiblesses de l’autre.

Accepter des goûts qui ne sont pas les nôtres… Tolérer des habitudes et en faire les siennes, ou pas…

Ma maman a fait l’un des plus beaux cadeaux qu’il soit à mon Papa en donnant la part belle au Portugal dans sa vie et de fait, dans celle de mon frère et la mienne, alors qu’elle même est espagnole… Sans jamais renier ses racines, mais en sacrifiant tout de même une partie de sa vie…

L’Amour, la Complicité, le Respect et la Tolérance…

Ma petite Maman et mon petit Papa ne sont certainement pas parfaits, mais ils ont de parfaits l’éducation et les valeurs qu’ils m’ont transmis.

Alors avec cet article je tiens à leur rendre hommage… et parce que je me trouve à 1 800 km d’eux et que je ne peux les serrer contre moi, je leur envoie mes mots… Ces mots qui sont toute ma tendresse et toute ma fierté d’être leur fille chérie…

A vous mes Parents d’Amour… Joyeux 38ème anniversaire de Mariage…

0522

(c) photo perso

Ce que j'aime, Mariage, Mes prestas choux

Silence… on tourne ! une parenthèse hors du temps…

08/01/2014

Il y a quelques jours Miss Lili me confiait qu’elle avait un projet un peu fou avec son acolyte Miss Sissi…

Il  y a quelques jours My oh My, voyait le jour…

Il y a quelques jours, Miss Lili me confiait que « çà y est, c’était prêt »… et qu’elle voulait me faire découvrir ce projet un peu fou, ce projet hors du commun…

Tant de mystères…

Oui et bien croyez-moi cela en vaut la peine…

Hier soir, alors que j’étais tranquillement installée sur mon canapé j’ai cliqué par ici

http://vimeo.com/83599975

cliquez sur l’image pour voir la vidéo

Vous le savez je suis docile et obéissante… J’ai à peine parcouru le mail accompagnant la vidéo, bouillant d’impatience…

Et là… En quelques secondes, j’ai été captivée par cette histoire que tout le monde connait mais que l’on redécouvre façon 2014, façon My-Oh My…

Un Chaperon Rouge des temps modernes épié par un loup troublant et terriblement sexy…

Une histoire d’amour intense, complexe et qui semble inévitable…

Du suspens, de l’amour, de la modernité… Sans oublier une mise en scène des plus réalistes tout en étant magique !

Paradoxe, paradoxal…

On en oublierait presque que ce film a été imaginé et orchestré par des Wedding planner, accompagnées par une équipe de choc dont vous trouverez le détail à la fin de ce post…

Parlons du travail du vidéaste… Cédrick Bouly Sensor of Emotion Prod… Epoustouflant.. Même si je ne peux pas dire que je m’y connaisse en cadrage ou en montage, je sais ce qui me touche et là je peux vous dire que c’est un beau « touché/coulé » car oui j’ai versé ma petite larme…

Ligne-pointi

C’est donc avec un plaisir non dissimulé que je vous présente le petit chef d’œuvre de l’agence My-Oh My dont voici tous les participants :

Idée originale, mise en œuvre et scénario : My oh My ! my-oh-my.fr

Réalisation et montage : Cédrick Bouly Sensor of Emotion Prod. facebook.com/100000833037208#!/SensorOfEmotionProd

Photographie : Matthieu Pegard Photographe. matthieupegard.com

Robes : Rhum Raisins by Victoire Vermeulen. rhum-raisins.com

Fleurs : Fée moi une Fleur. facebook.com/100000833037208#!/pages/F%C3%A9e-moi-une-fleur-Ingrid-LAHAILLE/147784251981453

Bijoux : Paulette à Bicyclette. paulette-a-bicyclette.com

Papeterie : Les Billets Doux. lesbilletsdoux.com

Make-up : Strenga Make up. facebook.com/100000833037208#!/pages/Strenga-Make-Up/202721046427779?fref=ts

Comédiens/Modèles : Chloé & Benoît.

Backstage : Aurélie de Grégorj.

Ligne-pointi

Je fais une belle petite parenthèse avec cette vidéo, car j’ai la chance de côtoyer virtuellement et pas seulement des gens de talents qui arrivent à faire de leur rêve une réalité.

Je me rends compte au fil des jours, que la vie est faite de rencontres et d’opportunités, qu’il existe de belles personnes, qui vous donnent envie d’écrire, de chanter et de vibrer avec elles…

Jusqu’à présent je n’ai pas trop voulu faire l’éloge de certaines personnes que j’admire pourtant secrètement et pas seulement, de peur de ne pas leur rendre un hommage à la hauteur de leur talent ou de peur d’en oublier…

Mais en 2014, je fais fi de ces idées et de temps à autre je viendrais vous parler de mes coups de cœur… Il sera beaucoup question de prestataires mariage, mais pas seulement… car la vie, ma vie n’est pas faite que de ça…

Et puis si vous passez par ici et que vous voulez vous présenter, vous êtes les bienvenu(e)s !

D’ailleurs… Les filles de My-Oh My… Qui sont elles ?

(Extrait du site internet my-oh-my.fr)

Lili & Sissi

A plus de 35 mariages à notre actif, c’est que du bonheur !

Lili

Lili

Wedding planner

Lili (Eur’Event), une Wedding planner forte de ses 5 ans d’expériences à travers toute la Normandie, d’un réseau fort et de confiance vous amènera professionnalisme et technicité. D’un caractère joyeux, souriante, passionnée, fonceuse et dynamique, c’est avec toutes ces qualités et ses compétences que Lili vous accompagnera tout au long de votre événement et fera de lui un moment unique et magique.

Elsa

Elsa

Wedding planner

Elsa (Sissi va la vie !) Wedding de 2 ans d’expériences dans la région Normande, tournée vers le Monde, c’est la rigueur, l’enthousiasme et le partage des bonnes pratiques au sein de son réseau de prestataires. Dynamique, spontanée et créative, Elsa fera de chacun de vos évènements un moment qui vous ressemble. Elsa part de vos souhaits, de vos envies, exit les obligations on n’en fait qu’à votre tête ! Professionnalisme et écoute, c’est votre joli jour !

 Que vos envies prennent vie car rien n’est impossible

Je vous souhaite une belle année pleine de succès les filles, ainsi qu’à tous les participants de ce beau projet…
TAMPON

         

Mariage

me marier au Portugal, ou le choix de me marier sur les terres de mon père

04/11/2013

Lorsque l’on prépare son mariage on essaie de trouver tout un tas de synonymes comme pour se persuader qu’on ne parle pas toujours de la même chose ! Mariage, joli jour, wedding, wedding day, cérémonie… suis à court mais je vous parie que demain j’en aurai d’autres… et peut être qu’en lisant ces lignes vous en aurez d’autres à me soumettre…

Le mariage est aussi un excellent prétexte pour réaliser ses rêves ou du moins les toucher du doigt.

Nous avons toutes et tous une vision différente de notre joli jour et heureusement !

HORLOGE

Pour moi cela a commencé par un besoin irrépressible, ce besoin d’un retour aux sources… ce vieil adage qui prétend que l’on se marie « du côté de la mariée » n’a fait que confirmer une évidence… restait à savoir d’où je venais…

Née en France, d’une maman espagnole et d’un papa portugais, j’ai baigné dans cette double culture toute ma vie, mais le Portugal et avec lui le portugais (la langue) a vite pris le dessus…

Cela a commencé très jeune par des cours de portugais, des cours de catéchisme en portugais (oui oui c’est possible en France), des dizaines d’étés passés en majeure partie au Portugal… ne laissant pas beaucoup de place à l’Espagne…

On m’a d’ailleurs plus souvent cataloguée de portugaise que d’espagnole, en ce qui me concerne je me considère hispano-portugaise et fière de l’être…

J’en reviens au sujet… mon mariage…

Mes parents ont la chance d’avoir une magnifique maison au Portugal au bord de la mer et mon rêve absolu était de me marier dans leur jardin… Oui seulement mes rêves d’église et de cérémonie n’étaient pas compatibles…

J’ai ensuite pensé à organiser la fête dans leur jardin, mais quand on évoquait la liste interminable des invités et bien que le jardin soit spacieux il a fallu être raisonnable et y renoncer (du moins partiellement, car le vin d’honneur a bien eu lieu à cet endroit, lui!)

HORLOGE

J’avoue avoir eu envie quelques temps de me marier en Espagne dans le magnifique village de ma maman en Galice, mais sans mes grands parents adorés près de moi, cela n’avait pas le même sens…

HORLOGE

Le Portugal… Mon Portugal… Le Portugal de mon Papa… Le Portugal d’adoption de ma Maman…

Le Portugal est mon pays de cœur… et pourtant celui contre lequel j’ai tant lutté…

J’en ai voulu au Portugal de prendre toute cette place dans ma vie et à la fois le Portugal m’appelait à lui…

Le Portugal a vu naitre mes premières amours, mes premières sorties, mes parents se sentaient davantage en sécurité dans cet havre de paix, dans ce cocon qu’ils nous ont construits…

Le Portugal et ses paradoxes… Le foot, les généralités à la con : les maçons, les concierges, les poils… les accents à couper au couteau, la religion aussi…

Mon Portugal je l’aime, celui de mon enfance, celui de mon Papa, celui dont il est si fier quitte à ne pas être objectif pour un sou…

Le Portugal m’a construite et a contribué à faire de moi ce que je suis aujourd’hui… Cette appartenance à un groupe, une nation…

Le Portugal de mon Papa est beau, il sent bon, il ne connait pas la crise et on y est heureux…

Mes parents ont bâti un empire… une maison… notre maison… celle de mon enfance… celle de mes repères… celle dans laquelle j’ai tant ri et tant pleuré… celle où j’ai eu peur…

Cette maison je l’ai haïe autant que je l’ai aimée… Trop souvent las d’y passer tous mes étés… et ne mesurant pas la chance à l’époque que j’avais de pouvoir passer des vacances au bord de la mer…

J’ai vécu une histoire d’amour passionnelle avec le Portugal, de celle qu’on rêve de vivre une fois dans sa vie… Le Portugal m’a enflammée, j’ai souvent pris sa défense au cours de débats houleux ou de critiques ouvertes sur un peuple que l’on connait peu ou mal…

Paradoxe paradoxal… je ne me voyais pas mariée à un portugais et pourtant je savais que le Portugal accueillerait mon joli jour…

Cà m’a toujours pris les tripes… çà me fait mal rien que d’en parler… j’ai voulu partir… étudier là bas… mais la vie et mes parents en ont décidé autrement… mais étrangement je savais que le Portugal était là quelque part… qu’il serait lié de plus près à mon quotidien et pas seulement pour les vacances…

J’étais et je suis parfaitement intégrée en France le pays où je suis née, le pays qui a donné sa chance à mes parents, ces acharnés de travail venus quelques années plus tôt poussés par leur parents en quête d’une vie meilleure..

Je suis française aussi mais j’ai tendance à le dire moins fort que je ne dirai je suis hispano-portugaise ou ibérique…

HORLOGE

Alors pour en revenir au mariage… non je ne connaissais pas de Wedding Planner et je n’en ai pas cherché… je n’ai pas cherché non plus le photographe le plus réputé du pays et n’ai pas non plus surfé sur le web pour m’adresser aux prestataires les plus en vogues…

J’ai mené mes recherches toute seule comme une grande… en allant à la rencontre des gens… en laissant parler mon cœur… en écoutant ce que chacun avait envie de me dire… et choisir ceux qui partageraient ce jour si spécial avec moi, avec nous…

Je vous parlerai de chacun en détail dans d’autres posts… car ils gagnent à être connus…

Je suis fière de mes origines, mon père qui si souvent me reprochait ce qu’il interprétait pour du déni… ne savait pas et ne le sait sans doute pas combien je le suis… FIERE ! avec un F comme Foot !

J’ai dit OUI à l’homme de ma vie sur ses terres, celles de son père et avant lui son grand père…

Je suis mariée au Portugais des Portugais et j’aime le regarder débattre des heures durant avec mon père au sujet……… du foot !

HORLOGE

Alors pour réussir son mariage et surtout sa vie… il faut savoir prendre le temps de découvrir qui l’on est vraiment afin de savoir où l’on veut aller…

Soyez fiers de vous… de qui vous êtes et d’où vous venez… ne vous mariez pas sur les terres de vos parents juste pour leur faire plaisir mais juste et seulement parce que çà a du sens pour vous…

TAMPON

Je dédis cet article au premier homme de ma vie, un grand Monsieur… mon Papa…

Je dédis également cet article à Paulo Carvalho qui nous a quitté bien trop tôt… et pour qui le Portugal représentait beaucoup…

Mariage

le wedding blues ou quand le ciel m’est tombé sur la tête (2ème partie)

23/10/2013

Violent, vicieux, latent…

La Routine !

R comme « râler, rouge, rugir »

    O comme « oubliez moi »

         U comme « ulcérée, ubuesque, utopie, usée, urgence… » (merci les amis, ils se reconnaitront sur FB)

             T comme « triste, torturée, terrible… ! »

         I comme « imbéciles !!! »

     N comme « NON ! »

  E comme « exaspérée, écoeurée… »

HORLOGE

Tout se mélangeait dans mon cerveau il y a encore quelques jours… et pourtant si c’était à refaire je referai tout pareil…

J’ai encore du mal à prendre du recul, sans doute car je ne réalise pas que j’ai touché la perfection, pas seulement frôlée, je l’ai vécue…

Il ne faut pas se mentir, j’ai été égoïste comme bon nombre de Bride to Be (mais moi je l’admets)…

J’ai voulu tout garder pour moi, jusqu’à parfois cacher des choses au principal intéressé : le marié…

Tout çà, parce que je voulais que tout soit PARFAIT !

J’ai donc été avare de commentaires, de détails, y compris sur le blog…

J’ai voulu garder au chaud ce dont je rêvais depuis des décennies…

Et puis BAM, en une journée tout explose… Les sourires et les compliments des convives, quand j’y repense arrivent à atténuer mon mal être mais pas cette douleur…

C’est comme si j’avais accouché de mon mariage… Le bébé est né on nous félicite, mais le temps que tout se remette en place « dans mon ventre » ou plutôt mon cerveau…

HORLOGE

J’utilise et mélange le présent et l’imparfait mais je préfère penser au futur…

Le futur ce sont les photos que nous partagerons avec nos proches, le visionnage que j’imagine à répétition du film de notre joli jour…

Je me suis mariée il n’y a rien de mal à cela au contraire, je suis fondamentalement heureuse…

Ce qui m’attriste c’est que ce soit fini… que la fête soit terminée… que ces regards brillants, ces rires, ces fous rires je ne les reverrai sans doute jamais sur certains visages, tout comme la fierté que j’ai ressenti avec Monsieur Doux d’avoir pu/su réunir nos familles et amis autour de nous pour un jour hors du commun…

HORLOGE

A toutes celles et ceux qui allez vivre VOTRE joli jour :

Vivez l’instant présent, chaque seconde des préparatifs, chaque seconde du mariage…

Profitez de vos proches, aimez vous devant le miroir et aussi dans le regard des autres…

Soit, vous êtes très terre à terre et saurez vous « contenter » de votre joli jour et redescendre très vite et sans heurts de votre nuage, soit vous êtes davantage fleur bleue comme moi, dans ce cas préparez un après wedding : un voyage de noce, un autre projet qui vous prendra du temps ou tout autre chose qui vous le savez, vous fera du bien…

Je ne suis en aucun cas donneuse de leçons, mais je veux vous éviter d’avoir mal au ventre, au cœur et à la tête…

2 mois après j’ai encore du mal à m’en remettre…

TAMPON

Mariage

le wedding blues ou quand le ciel m’est tombé sur la tête… (première partie)

21/10/2013

Lancement du nouveau blog ce soir ! nouveau design et nouvel article !

Pas banal, le grand retour de mon compte à rebours, puisque je vais vous parler d’un mal qui m’a rongé et qui,

malgré moi me ronge encore…

HORLOGE

Je n’avais encore jamais connu cela… Un bonheur qui te porte aux nues*, qui te transporte tout court et qui entraîne avec lui ta famille, tes amis… Tu les vois tous plus beaux que dans tes rêves, le monde entier resplendit, un sourire béat dessiné sur ta face pendant 24 heures chrono…

Cette journée dont tu as rêvé depuis ta plus tendre enfance, dépasse toutes tes espérances…

C’est le jour de TON mariage, un rêve éveillée… Le 18 août 2013…

Il faut le dire, j’ai TOUT eu : la robe parfaite, le mari parfait, des parents parfaits, une famille parfaite, des demoiselles d’honneur parfaites, des invités parfaits, des prestataires parfaits, parfaitement parfait…

Oui, mais…

HORLOGE

C’est sûrement pour cela que ce fut si violent, vicieux et latent à la fois…

Je me connais par cœur, j’étais anormalement calme, anormalement compréhensive, anormalement pas moi dans le corps d’une autre, dans la tête d’une autre… je flottais au dessus de mon propre corps… C’est étrange car çà n’était en rien désagréable et à la fois je savais que je maitrisais tout… ou presque… paradoxe… paradoxal, j’en conviens…

Je me trouvais belle, je trouvais tout beau, je parlais à tout le monde, je dormais bien, j’étais SI sereine…

Violent, vicieux, latent…

Il était là depuis le début… J’aurai dû m’en douter… Bien dissimulé sous des couches de tulle…

Au lendemain du mariage, j’ai eu 35 ans… Sur le papier j’étais devais être comblée j’avais TOUT :

mariée, un enfant, un appartement, un boulot sympa, une chouette famille, des amis au top…

Violent, vicieux, latent…

Après 4 semaines de vacances et un mariage, j’emportais sans le savoir dans mes valises les prémices de mon très cher Wedding Blues…

A peine débarquée sur le sol parisien, ce n’est pas le jet lag qui m’a frappé en pleine face, c’est ce je ne savais pas quoi qui m’a tout de suite attrapé les tripes, arraché le cœur et m’a fait me sentir si mal que je me suis enfermée dans un monde parallèle…

Le cœur n’y était pas, je n’avais pas encore les photos pour combler ce vide inexplicable, intolérable…

La douleur physique était telle qu’elle attaquait forcément mon mental…

Ranger les valises, faire tourner des machines, retrouver un appartement en travaux et ne pas avoir le cœur à la fête…

Comment peut on redescendre aussi vite ??? Comment la routine peut elle reprendre ses droits…

Vous qui me lisez devez vous dire que j’ai perdu la tête, que je suis égoïste, voire égocentrique… Il est des choses bien plus graves dans la vie, mais croyez moi, si vous aviez ressenti cette même douleur, vous seriez sans doute allés consulter !

Violent, vicieux, latent…

A suivre…

TAMPON
* être maman est un autre bonheur incommensurable, incomparable…
Mariage

Mon enterrement de vie de jeune fille, ou comment arriver à me surprendre, moi, « l’insurprenable »… épisode 2…

23/09/2013

Souvenez-vous !

Je venais de franchir le seuil de la salle de restaurant Dali de l’Hotel Meurice… Mademoiselle L et Mademoiselle B étaient assises au milieu de cette salle luxuriante… Heureusement que je portais mes Ash porte-bonheur et que leurs semelles adhéraient bien à la moquette, car j’ai manqué de tomber à la renverse en les voyant…
Mademoiselle K avait réussi son coup… Elle m’avait touchée en plein coeur… Paris, Dali, Le Meurice, des amies… Wahou saperlipopette… est-ce bien raisonnable ???

HORLOGE

Nous voilà toutes les 4 attablées, un menu entre chaque mains… J’en tremblais encore… médusée… et TELLEMENT heureuse…
Toutefois, assez étrangement, pas du tout sereine… J’avais peur de la suite… Mademoiselle K m’explique ce que nous allons déguster…
Un vrai TEA TIME… LA TOTALE QUOI !!! Bon ok… J’avais à peine retrouvé mes esprits que je sens quelque chose ou quelqu’un s’approcher dangereusement… Pas un serveur, pas une serveuse, encore moins Dali… Et là QUI me claque la bise ??? BABOUCH KA !!
Een chair et en os, ma photographe adorée avait fait le déplacement pour MOA !!! enfin pour NOUS depuis Strasbourg afin    d’immortaliser cette après midi de folie !!!
J’avais raison d’avoir peur !!!
J’allais de surprise en surprise, de cadeau en cadeau…

HORLOGE

Alors que nous dégustions les petites merveilles posées devant nous, j’ai dû réaliser quelques Daligrammes…
J’ai d’ailleurs épaté la galerie !! Non mais oh ! N’est pas fan de Dali qui veut !!!
Des rires, des larmes, des larmes de rire ont ponctué ce goûter Upper Class…
Il a fallu se résoudre à quitter ce lieu merveilleux pour une destination inconnue…
Je chausse mes antennes à coeurs rouges ! Signe distinctif des autres mortels…
JE SUIS UNE BRIDE TO BE QU ON SE LE DISE !!!
Pas de tutu pour moi, de badge ou autre franfreluche !! Nous on fait sobre…
Mes accolytes, elles, portaient un magnifique T-shirt… THE PURSUIT OF HAPPINESS
Le bonheur était là, il m’entourait… Il faisait beau, nous étions belles et rien ne pouvait nous arriver !
Direction le métro… ah ok…
J’obtempère !
Direction le nord parisien… Je n’ai aucun repère… Je ne me doute de rien…
Le trajet est ponctué par une tentative de Lap Dance dans le métro, je ne crains rien je vous dit !
Quelques photos immortalisent ces gestes que l’on ne répètera sûrement pas…
Arrivées dans une rue, où à priori il ne se passe rien… si ce n’est des badauds au look atypique… on me fait enfiler    un masque…
Putaindebordeldechiottes, J’ai peur du noir…
Je ne vois pas où je mets les pieds, je monte des marches une à une avec une appréhension palpable, j’ai peur… je suis avec    des amies, mais celles et ceux qui ont peur du noir vous le diront… et puis il faut dire qu’on a laissé derrière nous le centre parisien… que je connais presque par coeur…
Là je n’ai pas idée de ce qui peut m’arriver… On y est… ah bon déjà…    (c’estpastroptôtlesfillesencoreunpeuetvousmeretrouviezparterre)
Et là je découvre un studio ! Un studio photo !
MON REVE !!! Une session photo entre copines !!!
Mademoiselle K avait prévu tous les accessoires, du boa en passant par les moustaches ou encore les maillots de bain (oui oui    les maillots de bain), Mademoiselle B, elle, s’était chargée du champagne !!!
Et vas y que je me trémousse, que je pose et compose… Que tout le monde joue le jeu, nous sommes les mannequins d’un    jour… et ce souvenir restera pour toujours…

TO BE CONTINUED…

TAMPON

Mariage

de retour… de mon compte à rebours…

20/09/2013

Coucou mes Ptits Doux !!
(oui toute blogueuse qui se respecte donne des ptits noms à ses lectrices, lecteurs…)
Je m’inspire donc de Monsieur Doux… c’est dire la tendresse que je vous porte <3
Je suis là et bien là !!
Et vous ? M’avez-vous attendue ?
Longtemps ? Pas assez ? Pas vraiment ?
Qu’importe ! Vous m’avez manqué… TERRIBLEMENT…
J’ai partiellement comblé ce manque par des statuts facebook…
des photos à la dérobée et des états d’âmes pas toujours acidulés…
Mais voilà, ma décision est prise… HE VUELTO !!!
Suis-je changée ?
Quelque peu oui…
On en parle… j’ai envie de vous faire languir…

HORLOGE

1 / Physiquement…

Amincie (oui encore !!! youpi !)
Cheveux courts (re youpiiiiiiiiiiiiiii !)

2/ Psychologiquement

Boulot confirmé (vous connaissez d’autres synonymes de youpi ???)
Apaisée… (ouijevaisvousparlerdenotremariage !!!)
Allez c’est reparti !!!
ChaCha is back et pour celles et ceux qui n’ont RIEN vu (comment est ce possible ??)
Je vais vous dévoiler (avec parcimonie toutefois) quelques bribes, quelques détails, de notre mariage ou plutôt de nos mariages !

Comme j’ai démarré cette rentrée sur les chapeaux de roues j’ai décidé de mêler mariage civil et mariage religieux    et puis allez soyons fous : nos sessions photos avant mariage à Paris, celles à Porto et notre Trash de Dress…
Je vais évidemment vous parler de mes prestataires chéris, de mes découvertes liées aux préparatifs du mariage, des    événements auxquels j’ai participé et ceux à venir…

HORLOGE

Toujours envie de me suivre ???
Alors laissez-moi un petit message !!
Reprenons le contact !
Soyons heureux ensemble !!! J’ai envie de vous faire rêver…
Venez partager mon conte de fée !!!
Prenez bien soin de vous et à tout vite pour la suite !!!

Besitos <3 <3 <3TAMPON

réalisé sur mesure par Janine The Perfect Day

réalisé sur mesure par Janine The Perfect Day

   carnet : JANINE THE PERFECT DAY

:(c) PHOTEK FOTOGRAFIA